mardi 8 août 2017

Quand l'Android-presque-TV régnait sur Terre!!


Fervent utilisateur du Xbmc de jadis (xbox 1st gen) que l'on nomme aujourd'hui Kodi, j'ai été contraint depuis peu de désolidariser pc et tv suite au changement de pièce homeciné. La question de comment jouer du contenu multimédia autrement que depuis le pc s'est donc re-posée. Le lecteur bluray aura fait le job quelque temps jusqu'à ce que le fourbe Cinavia pointe le bout de son nez plein de DRM tout moisi. Je récupère (merci Jay) alors du placard un WD TV Live qui avait fait ses preuves en son temps et qui malgré son côté fatigué tient toujours la barque. Puis entre-temps ma jointe me demande s'il y aurait la possibilité de youtuber quelques tubes, ce que hélàs le wdtv ne fait plus car passé de date et venant d'une époque où tout a évolué trop vite.
 
Je jette donc un yeu sur ce qui se fait aujourd'hui dans les contrés d'Android TV. Et je tombe sur ça : Mini M8S II (https://www.bxnxg.com/mini-m8s-ii-2-box-tv-android-s905x-h265-vp9-4k-2gb-ram-et-8gb-stockage-en-test-et-prix/). Une box TV (à ne pas confondre avec le terme Android TV dont l'interface et les applis sont uniquement spécifiques à un écran tv) tournant sous Marshmallow aux specs plutôt imposantes pour un prix défiant toute concurrence (chez Gearbest qui fait peur) et qui surtout fait le job.
Première chose : je me suis senti légèrement con quand il a fallu utiliser la télécommande qui pour le coup est quasiment inutilisable pour de la navigation sur du Marshmallow. Obligé de sortir une souris usb vite fait pour avancer et choper les applis nécessaires et surtout virer la surcouche dégueulasse de base.

Pour commencer j'ai fait comme le testeur-convainqueur de chez bxnxg et installé le launcher de chez Google mais mes yeux ont louché quant à la coupure cheloue horizontale des noms sous les icones (syndrome tourette). L'alternative TV Launcher s'est avérée bien plus adéquate pour l'utilisation du boitier. Simple, propre et une possible customisation légère. Le choix est fait.
Revenons sur la télécommande de base qui peine un pneu. 2 petites applis simplissimes gèrent bien mieux le risque du pilotage via androidphone : remoteIME (un peu dégueu mais des options chouettes) et Wecontrol (tout dans la sobriété). J'ai gardé les 2 mais j'utilise principalement Wecontrol.
Le Kodi pré-installé était complétement instable avec multiples crash bizaroides, la dernière maj fait des merveilles et la nouvelle interface est maitrisée. Une semaine de test et je n'avais pas fait attention que l'image des vidéos étaient vachement "dark", une petite recherche sur google et 2-3 désactivations (accélération matérielle) plus tard le tout joue parfaitement de la home vidéo de toutes qualités.
Point de Netflix chez moi (même pas invité), je reste de la vieille école Googleflix. L'appli youtube fonctionne à merveille malgré mes 6 petits méga de connexion internénette. Avec la fibre qui arrive incessamment sous peu.
Voilà voilà. Un nouveau cap geek de passé. J'ai un Android-presque-TV.
Categories: ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire