vendredi 1 septembre 2017

Quand Apple et son iPhone régnaient sur Terre!! (UPDAAAATE 17-09-01!!)

Le plus grand partisan de l'iPhone que j'étais est passé chez l'ennemi aujourdhui (mars 2013). Et oui. Après mure réflexion et visionnance de tests vidéo, Dura passa chez le con-current direct Android. Et quitte à passer l'arme à droite autant aller chez Dieu Google directement, c'est à dire pécho le dernier Nexus, vendu pour queud' chez SFR, abonnement 24 mois de b*tard et reprise de l'ancien tel inclus.

L'iPhone 3 m'avait convaincu malgré quelques lacunes, le 4 avait empli mon coeur de joie. Fluidité, puissance, j'avais entre les mains le meilleur telephone du monde, point barre. Fier, genre j'ai la classe, genre les gens se baladent encore avec des Sagem passés de dates, alors que moi genre j'ai le tel du futur en poche. Genre. Car oui l'iPhone c'était le futur. Un bon technologique de dingue s'est fait grâce à feu Steve Jobs et son iOs de dingue et sa main d’œuvre chinoise bon marcher.
Vint le 4S, vendu comme un 4bis avec encore plus de patate, avec Siri que jamais je n'ai utilisé, si ce n'est testé et rapidement désactivé, parceque Dura planté dans la rue à causer à mon tel c'est franchement pas jojo.... La concurrence y est presque. Je vois des choses pas mal, je me dis qu'on va finalement y arriver. Je continue ma vie avec le 4s. J'ai même des appétits d'iPad et d'iMac. Je rêve.

Le 4s en fin de vie. Des envies compulsives de changement. La carotte iPhone 5 fait encore mal aux dents. Un écran plus long et... Rien. Testé chez les uns et les autres, et clairement désavoué par moi-même, insensible à l'écran retina censé te masturber les yeux. La dernière génération ne m'a guère convaincu.

Je pars donc en quête de la concurrence déloyale disponible chez Google. Jète mon dévolu sur le Nexus 4 by LG, et comme dit plus haut : quitte à tâtonner, autant tâtonner le meilleur des meilleurs. La stratégie Google paye, je m'y lance les 2 pieds dedans. Téléphone fast et furious, interface intuitive, synchro calendrier, contacts, rss, un vrai grand écran, j'en passe... cette sensation de re-devenir un Geek débridé. Faut pas se leurrer, tout ce qu' iOs fait de mieux, Android le fait si ce n'est mieux aujourd'hui.

Et cette indescriptible joie de pouvoir enfin virer iTunes. Parceque iTunes ça pue, c'est lourd, c'est moche et pas intuitif. Parceque iTunes a maintes et maintes fois foiré mes synchros de contacts et applis. Parceque je hais iTunes!

Adieu iPhone. Adieu Apple. Bonjour Nexus. Bonjour Android.
La suite dans un an.



UPDAAAATE 14-11-04!!

1 an et demi et tour de mic et de mac après, me revoilà dans le bain de la quête du téléphone portatif ultime. Le Nexus 4 confiant toujours en poche et tenant toujours la route, je me baladais paisiblement dans les limbes de la toile de l'internet, quand tout à coup une légère envie de changement me gratta la rate. Comme si les multiples annonces de Goo/pple avaient relancé mon intérêt pour la chose. Comme si le maitre du destin lui-même s'était adressé à moi, me disant : "Dudu ton phone est top, mais Dudu, il y a du nouveau mieux.". Suivent alors les visites de sites testiques de cellulaires tels LesNumeriques et cie, mon choix utopique est porté sur le petit Z3 de chez Sony. Pourquoi Sony? Parce qu'à la base j'avais des envies de photos jolies et que Sony, selon les rumeurs, est le must en terme de photos smartphononiques. Pourquoi petit? Parce que la tendance cheloue fat-phone ne me sied guère, point. Pourquoi utopique? Parce qu'à ce moment là je suis encore sous contrat de mariage 24 mois avec SFR, et que normalement quand t'es engagé avec un opérateur, ba tu vas au bout de l'engagement sinon tu raques et tu pleures.

Quand tout à coup, Maitre Chatel entra en scène. Maitre Chatel sur son arbre perché nous fit grâce le 3 janvier 2008 d'une loi autorisant le lambda à résilier avant les 24 mois (et après le 12ème) sous couvert de payer 25% des mensualités restantes à débourser. (voir )

Et maintenant le mic et le mac : soit passer de SFR à Free, abonnement 2€ avec portabilité du numéro (parce que j'ai encore 300 cartes de visites avec mon 07), puis repasser chez SFR avec portabilité toujours (le Z3c étant meilleur marché chez le rouge, avec abonnement croix croix triangle rond carré). Tout ça à faire directement online, avec toujours cette crainte magique de la foirade des services en ligne boukistanais. Foirade qui pointa le bout de sa b*te au moment de la commande du Z3c, passage de témoin entre Free et SFR. SFR qui refourgue ses vérifications de clients soupçonnés roumains à une boite roumaine que l'on appelle Certissim filiale de FIA-Net, dont le moindre chuchotement de nom sent le caca à pleine narine. Certissim et SFR qui m'annoncent qu'ils ont laissé un message sur mon répondeur fixe me disant de les rappeler au numéro qu'ils ont donné dans le message pour vérifier que je ne suis pas un pirate corsaire de l'espace. Foirade donc quand je tente de joindre téléphoniquement ces psychopathes de SFR et Certissim (qui se renvoient gentiment la balle) pour leur dire que je n'ai pas de répondeur fixe physique (numéro que je n'ai pas communiqué d'ailleurs, qu'ils sont allés chercher sur les pagesvertes apparemment) et qu'il m'est impossible d'écouter leur magique message et donc d'avoir le numéro caché qui n'existe nulle part pour les rappeler et confirmer mon existence.... (tout ça à lire d'une traite sans respirer). Et finalement je réfléchis et je sais que chez Free il y a la possibilité d'écouter en ligne les messages et là tout s'arrange miraculeusement. Un gentil monsieur qui n'est pas là pour rigoler me demande la couleur de mon slip et c'est enfin réglé. Vomi. La commande est partie, le téléphone est livré en boutique, la portabilité s'est faite sans sourciller, le tout en faisant profil bas pour ne pas porter le noeil, car une autre foirade n'est jamais loin.

Joie dans mon coeur, le tel est un petite pépite de puissance et de rapidité et de longévité et de beauté et de plein de choses que j'en suis très heureux. Le côté étanche n'enlève en rien son côté petit et fragile et glissant à tenir fermement. Reçu 1 cable magnétique mais je doute de la fiabilité du truc, mais je doute aussi du cache qu'il faut enlever à chaque fois pour recharger avec un câble usb normal, je prendrai surement un dock un de ces quatre. J'attends le bumper commandé chez les hongkongais d'ebay, livraison d'ici 1 mois ou 2 selon la météo.

Adieu iPhone. Adieu Apple. Adieu Nexus. Bonjour Sony Z3 Compact.
La suite dans un an (ou deux).



UPDAAAATE 16-12-16!!

Le changement c'est maintenant!! Le Z3 a fait son temps (mais a encore la pêche et ira se faire une 2ème vie chez papa), une envie de plus grand après avoir gouté au tout petit parce-que l'utilisation du phone se fait de plus en plus intensive et c'est mal et nous sommes des moutons ultra connectés mais je vis avec mon temps et j'assume. Passage par la case Asus, commandage d'un Zenfone Max, testage et renvoyage aussi-sec car bien trop gros et surtout bien trop lent le salaud. Première fois que je renvoie un produit avec remboursement (presque) immédiat. La pression dans un coin du cerveau parcequ'on connait le pourcentage de malchance d'une livraison internet (aller comme retour), mais sur ce coup là tout s'est bien passé (et remboursé).

Adieu SFR je suis chez passé chez Free (sans ceuveu sur la langue) car j'ai tout compris (forfait 15€, (puis 3€ sur venteprivée) data quasi illimité, si t'as pas compris c'est que t'as pas compris). La branche mobile de Free propose une belle sélection de petits droids à des prix jolis pour les milieux de gamme. L'ultime choix s'est posé sur le P9lite de chez Huawei plutôt bien noté chez lestousnumériques. Content un moment, le tel fait son boulot avec une certaine fluidité, sachant que mon utilisation se résume à facebook, insta, rss, mail et whatsapp, choses qui ne demandent normalement que très peu de ressources ; pas content par la suite, l'obsolescence arrive hélàs bien trop vite (soit 6 mois après) le p9 atteint ses limites, la batterie a du mal à tenir la journée, le fluidité n'est quasiment plus de mise malgré le peu d'applis que j'utilise, et malgré les restaurations, le problème ici n'est pas le "peu" d'applis mais le "trop-de" temps que je passe sur le truc. Et comme dit plus haut j'assume complètement le saignement du prolongement de mon bras. Et le p9 n'a pas supporté.



UPDAAAATE 17-09-01!!

Suite des aventures sans fin de la quête ultime de l'android phone. Mes yeux se sont posés du côté de la troisième zone chinoise. Vu un peu partout les fiches techniques des Xiaomi, Lenovo et autres marques de là-bas inconnues ici qui proposent du très très lourd quasi-moitié-prix d'un haut de gramme style galaxy s12. Il faut alors se pencher très très attentivement sur les tests, et voir si le tel est compatible sur nos fréquences à nous. Quand tout à coup, je loucha sur ça : Lenovo Zuk 2 Pro testé chez chinoiserie.fr. Des promesses techniques de malade un rien alléchantes. Je me lance chez Gearbest (chez qui j'ai déjà pris mon presque-android-tv) et c'est parti pour presque 3 semaines d'attente. Premier hic une fois le shipment soit disant effectué, aucune possibilité de tracer mon colis pendant 2 bonnes semaines, plus aucune nouvelle chez GB qui me dit sur fb messenger(??) d'être over patient, puis finalement DHL me sms puis s'arrête à la douane et me demande de raquer encore un peu mais me donne la vitesse du vent et la couleur du slip du livreur. Livré un jour avant l'heure je respire.
J'allume le z2, android 6 et sa trad franco-wtf-française ("about" = "sur") me fait tousser gras. Aucune possibilité d'update, je comprends que la rom installée est une rom trafiquée par le dealer de chez Gearbest (avec parait-il des trucs louches et sales dedans). Je cherche donc la rom ZUI officielle, je la trouve, je la copie sur le z2, je l'installe via le recovery puis je sue car bootloop, le phone ne démarre plus et reste bloqué sur le logo zuk, oh shit me dis-je. Je pars du côté des forums xda et commence à inspecter le pourquoi du comment et comprends qu'il faut reflasher via qfil (je fais le malin là mais je n'y connaissais strictement rien à part ma récente aventure avec le vieux note). Je suis le gros tuto recommandé et oh joie le tel redémarre... en chinois. Un petit tour sur youtube et 54 secondes plus tard je le passe en english car oui avec la rom officielle c'est soit chinois soit anglais (je m'y accommode volontiers). Après quoi je me rends compte que les services habituels google sont totalement absents. Donc un petit tour sur le ternet pour récupérer le playstore et c'est parti. L'interface ZUI est à vomir, je passe par Google Now. Après quoi je me rends compte (volume 2) que les widgets ne se mettent pas à jour et pire, que les notifications (whatsapp, mail, messenger, etc.) ne se font pas et plus que pire, que le réveil ne sonne pas. POURQUOI??? La faute à SafeCenter qu'il faut dompter car pas désactivable, même l'expliquer ici sera catastrophique tant ce truc l'est (catastrophique) (mais comme je suis gentil : grossomerdo il faut désactiver toutes les options dans l'autostart, whitelister les applis importantes, désactiver l'autocleaner et ça devrait être bon). Quelques changements d'habitude plus tard (avec ZUI on garde les applis en arrière plan car si on les kill ça les kill pour de bon, et le menu des options (wifi, avion, bluetooth...) accessible par le bas, c'est con mais c'est comme ça...) tout a l'air de fonctionner (puissance et réactivité promise), je touche du doigt du bois.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire